En France > Rhone Alpes > Rhone > Rencontres de la Tourette 2019 : les monuments aux morts et la question de la mémoire

Rencontres de la Tourette 2019 : les monuments aux morts et la question de la mémoire

Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)
Monument aux morts du parc de la Tête d'Or, Lyon (6e)
© Archives du Rhône

Pour prolonger l'exposition des Archives départementales du Rhône, le couvent de la Tourette organise le samedi 30 mars 2019 une journée de réflexion consacrée à la place des monuments aux morts dans la mémoire collective et l'environnement urbain, cent ans après la fin de la Première Guerre mondiale.  

Les monuments aux morts sont des éléments de patrimoine qui font pleinement partie du paysage urbain. Avec le centenaire de la Première Guerre mondiale, ces objets de mémoire retrouvent un sens tout particulier. 

A partir de l’inventaire réalisé par le service des Archives entre 2014 et 2018 dans les communes du Rhône et de la Métropole de Lyon, les intervenants des Rencontres de la Tourette du 30 mars se proposent de les lire sous un angle artistique et symbolique, à travers plusieurs interrogations : qui sont les sculpteurs, marbriers, architectes qui les ont érigés ? Pourquoi le choix de tel emplacement, place publique ou cimetière ? Combien ont-ils coûté ? Pourquoi les communes ont-elles choisi un modèle sur catalogue plutôt qu’une œuvre originale d’un artiste lyonnais ou parisien ?

Ils s'attarderont tout particulièrement sur le monument érigé par l’architecte Tony Garnier dans l’île aux Cygnes du parc de la Tête d’Or, à Lyon, pour honorer le souvenir des soldats lyonnais morts pour la France.

Il sera aussi question de revenir sur les enjeux de la mémoire entretenue par les cérémonies du 11 novembre, autour des monuments : comment s’est perpétué le souvenir de cette tragédie humaine et des 1 400 000 morts français ? Et demain ? Quel bilan peut-on faire des quatre années de commémoration nationale mises en œuvre par la Mission du Centenaire, pour ne pas oublier et transmettre aux jeunes générations le goût d’une paix durable ? 

Intervenants

Laurent Veyssière, conservateur général du patrimoine, directeur général adjoint de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, Philippe Dufieux, professeur (histoire et cultures architecturales), École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon et Céline Cadieu-Dumont, conservateur en chef du patrimoine, Archives du Département du Rhône et de la Métropole de Lyon. 

Informations pratiques 

Samedi 30 mars de 10h à 18h. Frais d’inscription : 30 euros. Chèque à l’ordre de "Couvent dominicain" à envoyer à Couvent de La Tourette - Route de La Tourette - 69210 Éveux. Ces frais sont à régler pour confirmer l’inscription. Préinscription sur www.couventdelatourette.fr  
Réductions (sur justificatif) : - 50% pour les étudiants de moins de 26 ans et les demandeurs d'emploi. Pour toute annulation à moins de 2 semaines, les frais d'inscription seront perdus. Possibilité de déjeuner avec la communauté. Réservation obligatoire deux semaines avant. 14€