Espace pédagogique > Comment élaborer une cérémonie commémorative, par et pour les élèves

Comment élaborer une cérémonie commémorative, par et pour les élèves

Les lycéens de Pulversheim et les collégiens du Thann au Ravivage de la Flamme du Soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe, le 8 janvier 2014.
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Le 11 novembre 2018 marque le centenaire de la signature de l’armistice qui a mis fin aux combats sur le front de l’ouest. Quelques mois plus tard, le traité de paix de Versailles du 18 juin 1919 scelle la fin de la Grande Guerre des Français. Avec plus d’un million trois cent cinquante mille morts, la France sort meurtrie d’une guerre moderne et mondialisée.

Cent ans après, il convient de proposer aux jeunes générations un « travail de mémoire » les impliquant comme acteurs du rituel commémoratif. Il s’agit à l’occasion des cérémonies du 11 novembre 2018 d’imprimer un geste commémoratif original en faisant des élèves les organisateurs de l’hommage rendu aux soldats et civils de la Grande Guerre.

1. L’inscription de la démarche dans l’enseignement scolaire

Objectif : Organiser autour des commémorations officielles du 11 novembre 2018 une cérémonie patriotique prise en charge par les élèves.
Niveaux concernés : tous
Inscription dans les programmes scolaires :

- Histoire : La Grande Guerre est enseignée en cours d’histoire en cycle 3 (classe de CM2), en collège (classe de 3e) et en lycée (classe de Première). L’organisation d’une cérémonie commémorative par les élèves s’inscrit dans d’autres dispositifs disciplinaires ou transverses.

- Parcours citoyen de l’élève : L'ensemble de la communauté éducative a la responsabilité de construire et de faire vivre le parcours citoyen, en assurant la convergence, la continuité et la progressivité des enseignements, des dispositifs et des projets. Ce parcours s’appuie sur la participation de l'élève à la vie sociale et démocratique de la classe et de l'école ou de l'établissement. Il se bâtit enfin en lien étroit avec l'ensemble des partenaires de l'École.
Le parcours citoyen engage tous les enseignements dispensés, notamment l’histoire-géographie, le français, l’éducation physique et sportive, les enseignements artistiques, l'enseignement de la défense, l'éducation aux médias et à l'information.

- Éducation morale et civique : Le jugement : penser par soi-même et avec les autres. Développer les aptitudes à la réflexion critique : en recherchant les critères de validité des jugements moraux ; en confrontant ses jugements à ceux d’autrui dans une discussion ou un débat argumenté. L’engagement : agir individuellement et collectivement. S’engager dans la réalisation d’un projet collectif (projet de classe, d’école, communal, national...).

Il est à rappeler que la mobilisation de l’école pour la République mise en œuvre à la suite des attentats de janvier et de novembre 2015 réaffirme l’implication des élèves dans les cérémonies patriotiques.

L’élaboration d’une cérémonie commémorative est l’occasion d’impliquer une équipe enseignante pluridisciplinaire. En effet, elle peut être un projet d’école, un projet porté également par plusieurs disciplines au collège comme au lycée. L’éducation morale et civique n’incombe pas exclusivement aux professeurs d’histoire-géographie. De plus, cette démarche d’élaboration d’une séquence mémorielle invite à des recherches historiques et des lectures, des productions littéraires et artistiques présentées à l’occasion de la cérémonie, l’élaboration de chants, etc.

2. Proposition d’une démarche pédagogique impliquant les élèves

Projet d’établissement ou de classe : l’enseignant ou l’équipe enseignante explique dans un premier temps le projet et ses objectifs. Il ou elle décrit en détail les différentes étapes pressenties et le rôle central joué par les élèves comme « héritiers ».
Mise en œuvre : plusieurs étapes peuvent être envisagées afin de mener à bien ce projet sur plusieurs semaines. 

[...] 

> Télécharger le guide inégral "Comment élaborer une cérémonie commémorative, par et pour les élèves" (PDF)