Espace pédagogique > Exemples de Projets Scolaires > "Que sont devenues les fleurs", un spectacle créé par des lycéens anglais, français et allemands

"Que sont devenues les fleurs", un spectacle créé par des lycéens anglais, français et allemands

© Marco Gierschewski Junges Resi Munchen
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

À l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, un des évènements majeurs de l'histoire européenne, trois lycées ont choisi  cette "Urkatastrophe"  pour montrer en quoi celle-ci allait plonger l'Europe vers une grave crise débouchant sur un second conflit mondial, mais aussi sur une Europe aujourd’hui unie pourtant encore bien  fragile. Des élèves du lycée Ozanam participent à ce projet européen.

En 2014, au lancement du Centenaire, deux établissements, le Werdenfels Gymnasium de Garmisch-Partenkirchen et le lycée Ozanam de Lille, ont travaillé sur un projet intitulé 1914-2014, être un jeune européen en France, en Allemagne. Ce projet, qui se termina par une exposition dans les deux établissements, fut un réel succès et fut sélectionné pour être présenté à Eurovision 2014 Ein Zwischenbilanz à Oberhausen (Rhénanie).

Il semblait évident de réunir à nouveau ces deux établissements partenaires pour poursuivre le travail de mémoire tout au long du Centenaire. La Bay house school de Gosport rencontrée à Oberhausen se révéla être un troisième partenaire idéal. 

La guerre, les menaces de guerre et le nationalisme sont de plus en plus présents aujourd’hui. Après une période de paix depuis 1945, l'Europe doit maintenant faire face aux conséquences directes des conflits qui se traduisent en partie par une arrivée conséquente de réfugiés de guerre et de réfugiés politiques. Ce flux important provoque les plus sérieuses tensions entre nos pays depuis le début de la coopération européenne.

En tant que citoyens européens, les lycéens ont, de nos jours, le devoir d'apprendre, de comprendre et d’être porteur d’une mémoire afin de valoriser la coopération européenne comme partie intégrante de la paix et de la prospérité.

L'objectif principal de ce nouveau projet a consisté à créer une pièce de théâtre sur le thème de la Première Guerre mondiale et ses conséquences en lien avec le monde actuel. Les élèves ont été sollicités pour toutes les dimensions relevant de la pièce : le jeu, la scénographie, les décors, et bien entendu la représentation. Afin d'optimiser la qualité du travail réalisé par nos jeunes, ils ont été assistés par des artistes professionnels du Residenztheater de Munich, d’Eoliesonge de Lille. Cette coopération permet de mettre en avant la nécessaire transversalité des compétences.

Grâce à la sensibilisation et la prise de conscience des faits historiques liés à la Première Guerre mondiale, les élèves ont pu prolonger cette volonté de paix et de coopération européenne. Dès lors, immergés dans le contexte actuel d’un manque de solidarité flagrant entre les nations, ils ont su comprendre l’importance de l’engagement de chacun pour une citoyenneté européenne active et collective.

La pièce de théâtre Que sont devenues nos fleurs a ainsi été présentée lors d’une tournée en Allemagne (Munich et Garmisch Partenkirchen), en France (Lille et Amiens) et en Angleterre (Gosport).

Pour assurer le bon déroulement du projet, les élèves ont commencé par effectuer des recherches historiques, en visitant aussi bien les champs de bataille dans les Flandres et en Picardie que les sites, musées et archives historiques. Ils ont consulté des documents d’époques, lettres, documents administratifs, propagande en partenariat avec les Archives Départementales du Nord afin d’avoir un véritable ressenti personnel pour créer leur pièce de théâtre. Ils garderont ces questions en tête : pourquoi cette guerre n'a t-elle pas mis fin à toutes les autres, comme ce fut pensé et écrit à l'époque? Pourquoi, encore aujourd'hui, continue-t-on à se faire la guerre dans le monde ? Toute cette réflexion et ce travail préalable a servi de base pour la création artistique de cette pièce trilingue et aux ateliers théâtre organisés entre chaque rencontre internationale.

>En savoir plus