Espace pédagogique > Ressources Pedagogiques > Exemples de Projets Scolaires > Deuxieme Degre > Guadeloupe-Lyon, regards croisés sur la guerre 14-18

Guadeloupe-Lyon, regards croisés sur la guerre 14-18

© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

>Ce projet questionne la Première Guerre mondiale à travers un jeu de regards entre deux collèges, le collège Daisy Martin à Irigny et le collège Alexandre Macal de Saint François de deux régions différentes, la région lyonnaise et l’Outre-mer, Le projet comprend deux volets : un volet historique et un volet littéraire et artistique. C’est un EPI transdisciplinaire. Dans les deux collèges, des professeurs de lettres, d’histoire-géographie, documentalistes, d’arts plastiques et technologie ont activement participé au projet.

L’objectif principal était le suivant : créer une synergie intercollèges, interclasses autour d’un projet commun à travers la mise en place d’un documentaire fiction autour de la guerre 14-18. Le but de ce projet était surtout d’amener les élèves à porter un regard sur l’histoire, la mêler à leur propre histoire, celle de leurs ancêtres, de réfléchir à leur culture et leur identité. Il s’agissait notamment de comprendre l’impact d’un conflit dans un espace colonisé où la notion de citoyenneté reste encore un enjeu, un défi en 1914.

Les élèves ont travaillé, au préalable, sur des séquences en français et en histoire-géographie sur la Première Guerre mondiale. Ils ont ainsi été amenés à comprendre les enjeux et le déroulement du conflit et à découvrir le ressenti des soldats et des familles à travers l’étude de lettres, de textes littéraires et des documents historiques (manuel scolaire, vidéos, revues d’histoire).

Plus précisément, en Guadeloupe, les élèves se sont rendus aux archives pour nourrir leurs recherches et découvrir l’implication des Outre-mer, notamment, de la Guadeloupe durant la Grande Guerre. La base du travail s'est appuyée sur des témoignages des familles des élèves et sur des recherches aux Archives départementales sous la direction de Pascale Forestier. Ce travail a reposé sur des fiches de méthodologies de recherche : comment trouver les informations par rapport à un sujet, savoir les trier, les exploiter, les hiérarchiser tout en vérifiant la fiabilité de leur source.

La recherche de ces informations aux archives s’est conclue par des réalisations d’articles, d’exposés et de dossiers par groupes d’élèves et par thèmes de recherches :

  • La Guadeloupe avant la Première Guerre mondiale (quel est le regard de la France sur la notion de citoyenneté en Guadeloupe en 1914 ? Que signifie « la patrie » pour un Guadeloupéen, à cette époque ?)
  • Le déclenchement de la guerre (A partir de quand les soldats Guadeloupéens sont -ils recrutés, sur quels critères ?, Quel regard la France porte-t-elle sur ces soldats des colonies? Comment sont-ils intégrés ? Comment ont-ils vécu le front ?)
  • L’éloignement avec les familles (les répercussions de ce conflit sur l’île sur le plan économique, social et politique)
  • Lecture et analyse de témoignages à partir de lettres de soldats et de cahiers tenus par des familles.

Parallèlement, les élèves du collège Daisy Martin d’Irigny partaient également à la recherche de leur passé et essayaient d’établir des ponts entre deux cultures. Ils ont fait des recherches sur la vie des soldats guadeloupéens et lyonnais, essentiellement à partir d’Internet et d’ouvrages documentaires présents au collège qui ont donné lieu à un diaporama.

En classe de Français ils ont étudié des textes de témoignage et des textes littéraires d’époque. Ils ont ensuite réalisé des travaux d’écriture : calligrammes, dialogues, lettres… Ils ont aussi pu se confronter à des problématiques de réalisation d’un film : organisation des scènes, de la prise de parole, des prises de vue, de son…

Les élèves des deux collèges ont confronté leurs connaissances en élaborant un powerpoint. Ils ont ensuite réfléchi à l’élaboration d’un scénario qui mettrait en valeur leur travail.

Chaque classe a tourné sa partie pour réaliser un documentaire qui alternait des scènes au collège Daisy Martin et au collège Alexandre Macal. Le travail artistique a consisté à rédiger un scénario, à travailler sur le jeu des acteurs, à concevoir des décors avec l’aide, en Guadeloupe, d’une intervenante théâtre.

Pour aller plus loin

> Découvrir le résultat de travaux en vidéo / en PDF